Peinture véhicule ancien

Savoir-faire

La peinture est l’étape finale pour la rénovation d’un véhicule ancien. Cette étape donne un cachet et une finition optimale pour votre véhicule notamment si vous souhaitez le repeindre dans sa couleur d’origine.
Le savoir-faire de nos équipes nous permet d’allier les techniques de l’époque au moyen d’aujourd’hui pour rénover correctement vos véhicules anciens.

Mais quelles sont les étapes pour repeindre un véhicule ancien ?

Nos équipes vont peindre votre carrosserie et également les éléments qui ont été démontés. Mais avant la peinture, il y a bien sûr d’autres étapes !

Phase de masticage

Effectivement, la phase de masticage est importante notamment si votre carrosserie est abîmée. Le mastic permet de reboucher toutes les imperfections. Après avoir été appliqué, le mastic est ensuite poncé pour remettre à niveau les différentes couches de peinture. Le mastic est une sorte de pâte souple en résine qui met un certain temps pour sécher. Cependant, pour que celui-ci durcisse rapidement, nous ajoutons au mastic un durcisseur ce qui permet de réduire le temps de séchage.

Lorsque le mastic est à la même épaisseur que la peinture et que les défauts ne sont plus visibles au toucher, nos peintres apprêtent le véhicule. En effet, l’apprêt est une sous-couche qui permet une bonne adhérence de la peinture, il permet également d’égaliser les irrégularités et d’avoir un aspect lisse de la carrosserie. Cette étape est donc cruciale lors de la rénovation d’un véhicule pour que la peinture tienne le plus longtemps possible et qu’elle ne s’abîme pas. Nous effectuons différents mélanges pour constituer l’apprêt, cela dépend de la peinture qui va être mise. Effectivement, pour une peinture noire ou assez foncée, nous utilisons un apprêt noir. Cependant, pour d’autres couleurs moins foncées, nous mélangeons l’apprêt noir avec du blanc afin d’obtenir un apprêt gris.

Préparation de la teinte de peinture

Maintenant vient le moment crucial de la préparation de la peinture : Alors peinture d’origine ou non ?

En effet, il n’est pas obligatoire de reprendre la peinture d’origine pour un véhicule ancien, toutes les folies sont permises ! Malgré tout, utiliser la peinture d’origine fait augmenter la côte de votre véhicule notamment pour les collectionneurs si vous souhaitez la revendre ultérieurement.

Dans le cas où vous souhaitez repeindre votre véhicule ancien dans sa teinte d’origine, trouver la teinte exacte constitue un facteur déterminant pour la restauration d’un véhicule ancien. Dans le meilleur des cas, nous retrouverons la teinte exacte sur un emplacement de votre voiture tel que sur le capot ou sur une porte mais si rien n’est inscrit, nous analyserons la peinture à l’aide d’un spectrophotomètre. Effectivement, cet outil permet de mesurer l’absorbance d’une solution à une longueur d’onde donnée. En gros, le spectrophotomètre va analyser la peinture présente sur la carrosserie de votre véhicule grâce à différentes ondes ce qui va nous permettre de la reconstituer plus facilement. Avant de l’utiliser, il faut prendre un élément où la peinture est la moins abîmée et le lustrer, pour pouvoir, par la suite, réaliser l’analyse. De ce fait, lorsque la teinte exacte a été trouvée, nous suivons les données du spectrophotomètre et nous mesurons, à l’aide d’une balance, les différentes teintes de couleurs.

Dégraissage et application de la peinture

Avant de peindre, nous dégraissons tous les éléments afin de les nettoyer et enlever toutes les traces et poussière pour que la peinture n’ait aucun défaut. Enfin, nous allons protéger les éléments qui ne vont pas être peints avec du plastique ou du papier. De plus, nous pouvons également utiliser un pistolet antistatique pour que les poussières environnantes ne restent pas sur la carrosserie et entraînent des défauts après avoir appliqué la peinture.

Votre voiture est fin prête pour passer en cabine où nous appliquerons la peinture réalisée précédemment. La plupart du temps 2 couches suffisent et nous pouvons également appliquer une couche de vernis pour obtenir une meilleure finition.

Finalisation

Et ce n’est pas fini !

Après la phase de séchage, nous contrôlons la nouvelle peinture de votre véhicule pour voir d’éventuels défauts. Lorsqu’il y a quelques défauts comme des grains de poussière ou encore des bulles de graisse, nous lustrons votre véhicule à l’aide du polish.

Votre carrosserie est toute repeinte mais il faut également penser à repeindre les différents éléments comme les portes et le tableau de bord, par exemple.

Lorsque la peinture n’a plus aucun défaut que ce soit sur les éléments ou sur la carrosserie, nous remontons tous les éléments notamment grâce aux différentes photos qui ont été prises au début pour connaître leur emplacement exact.

Votre belle voiture est comme neuve et est fin prête à rouler de nouveau !